« ICI, ON AGIT ! »

Les étudiants du DSAA mention Design de Produits du Lycée Rive-Gauche sont heureux de vous présenter leur travail de conception et réalisation de petits objets souvenirs autour de l’exposition « Ci-je gis! », actuellement visible dans le réfectoire du couvent des Jacobins. Que peut-il rester comme trace de ce qui a été vu, ressenti ? Comment le designer peut-il s’amuser à requestionner le statut de l’objet souvenir pour dépasser les goodies traditionnellement vendus en boutique ? Recourir au design comme médiateur entre l’exposition et le public, tel était l’enjeu de cette expérience menée avec le Groupe Merci, explorant ainsi l’ouverture du design à une autre une discipline, ou comment deux sphères (arts plastiques et design ) peuvent se faire écho. Narratif, dérisoire, caustique, potache, précieux, un brin iconoclaste ou franchement spirituel, chacun des projets reflète un point de vue personnel, une tonalité et des choix plastiques qui appartiennent à chaque étudiant. Sans volonté particulière que l’ensemble «fasse collection», la mort ici se rappelle toujours à notre bon souvenir, sous des visages très différents, unifiant ainsi les propositions montrées autour d’un thème définitivement commun à tous, au-delà de la scénographie et du design.

Tous nos remerciements au groupe Merci pour la chaleur de son accueil et à la DRAC pour sa participation financière au projet.



Mon petit cercueil_

Carton bois / fait main

Qui aura le courage de construire son propre cercueil? Qui acceptera d’être mis en boîte ? Ce dispositif vous permet de vous avancer sereinement vers le cercueil, de le construire à l’échelle 1/28ème, de tirer votre révérence avant l’heure, de jouer et rejouer votre passage sur terre et aux Jacobins, lors de l’exposition Ci-je gis ! du groupe Merci. Ces mini-cercueils sont à monter soi-même.

Clovis FRACES BOU


Figure-toi_

Argile et tissus / fait main

Ces figurines font écho aux gisants que nous avons rencontrés dans l’exposition et la pièce de théâtre Ci-je gis ! Elles symbolisent notre expérience singulière de gisant. Ces poupées macabres et colorées représentent peut-être aussi l’un de nos proches ou,

pourquoi pas, nous-même. Figure-toi que ces grigris nous suivront partout, comme autant de traces tenaces de notre passé révélé !

Estelle MONFRAIX


Gisant de graines_

Mélange de graines pour oiseaux, graisse / fait main

« Souviens-toi que tu es né poussière et que tu retourneras à la poussière. » Le gisant de graines fait formellement référence à l’installation plastique et à la pièce de théâtre Ci-je gis ! L’intérêt du projet réside dans le choix d’un matériau consommablepar les oiseaux. Le caractère nécessairement éphémère de Gisant de graines nous invite à réfléchir à ce qu’il restera de nous, après notre passage sur Terre.

Madelie SERRE


Memento Mori ! Pierres du souvenir_

Plâtre, Résine, Plexiglas / fait main

Ci-Je Gis! est une exposition sensitive ; le spectateur interroge et matérialise, se joue de sa propre mort. Pensées comme des traces, les pierres du souvenir transmettent cette expérience par la manipulation : striées, coupantes, dures, lisses, douces, chaque

face mastique une histoire tue, celle d’un gisant. Les pierres du souvenir nous jettent à la face : Memento Mori ! Quelle date allez-vous choisir ?

Dorine DELOEIL


Reliquaires_

Contre plaqué de peuplier et feuille d’or / fait main

La série de onze objets évoque les reliquaires, les châsses qui enferment de précieux vêtements ou quelques trésors de Saints. Les reliquaires tissent un lien entre l’exposition qui questionne la mort (dans sa dimension rituelle notamment) et le design. Ils sont dépouillés de tout ornement ; quelques dorures seulement en soulignent les lignes d’intersection et le caractère précieux. Quand ils sont allumés, les reliquaires deviennent de fragiles veilleuses dont les flammes vacillantes évoquent simultanément notre fragilité et l’intimité d’une veillée funèbre. Les bougies redonnent vie à ces objets trop solennels. La lumière danse, réchauffe et ranime la silhouette du gisant.

Constance DHÉNIN


EH ! OH ! AH !_

Medium, papier pierre, polystyrène extrudé, carton / fait main

EH ! OH ! AH ! est un dépliant expérimental en 3 volets. EH ! est un bloc note en papier minéral dans lequel vous êtes invité à écrire un scénario, en vous mettant dans la peau d’un gisant. OH ! est une fine boîte opaque dans laquelle vous glisserez, au fil des ans, les objets qui vous représentent le mieux, vous vivant. AH ! est un bloc note en papier minéral à décacheter. Il est pour vous. Confortablement installé dans votre cercueil, vous pourrez rédiger votre journal de mort.

Pierre STREPPONI


Miroir, mon beau miroir…_

Plâtre-résine, miroirs / fait main

Aurez-vous l’audace de conjurer le sort ? Votre propre sort ? Je vous propose de faire un pied de nez à la mort et de porter autour du cou votre tombeau. Ce cercueil/bijou vous tend un miroir : regardez-vous, votre visage, votre enveloppe charnelle, votre corps, prenez votre place de gisant.e.s, avancez-vous vers la tombe ! Si votre reflet est flou et deformé, mirez votre âme, votre histoire, prenez le temps. La mort est certaine, alors profitez pleinement de chaque image, profitez de chaque instant.

Marie-Charlotte MARINNES


Les pendants !_

Bois découpé, fil de cuir, dorure / fait main

Chacun de nous possède quelques bijoux légués par nos aïeux. Ces bijoux, transmis de génération en génération, occupent une place à part dans nos coeurs, incarnent notre passé et témoignent d’une histoire familiale. La boîte à bijoux « Les pendants ! » est une métaphore du cimetière : ici, chaque bijou repose en paix dans un écrin et témoigne d’une vie passée dans une épitaphe silencieuse où visage et costume sont autant de détails éloquents. Les bijoux se greffent à un pendentif et/ou boucles d’oreilles.

Jérémy NIFFENEGGER


Mise à mort_

Béton – Plexiglas – Pâte de porcelaine / fait main

Allez-vous annihiler cet objet ou le garder en vie ? À l’intérieur de ce drapé mortuaire gît un parchemin sur lequel une mort est décrite (monologue extrait de Ci-je gis !). Briserez-vous ce costume de porcelaine ? Jouerez-vous la Mise à Mort ? – Gardez la Vie : objet intègre / unité vitale – Badinez avec la Mort : objet annihilé / votre mort mise en scène

Alexis Naxos


Boujix_

Bougie en cire de paraffine et coton / Bijoux en bois, métal et similicuir / fait main

En un dernier hommage, les bougies veillent nos défunts. Celles-ci représentent, dans leur forme la plus simple, des gisants ; chacune recèle en son coeur un bijou. Mis en abyme dans le corps de la bougie, chaque bijou est une pièce unique qui ressemble, par son

motif, à un costume présenté dans l’exposition Ci-je gis ! Lorsque la cire fond, le bijou souvenir se révèle. Le corps s’en va, mais le souvenir reste.

Marion BONNIFET


Ci-j’empoigne_

Aluminium / fait main

Ces manchettes de bras s’inspirent des mains des gisants photographiés pour l’exposition Ci-je gis ! Éléments forts et clairs des photographies, ces mains entrelacées, crispées et figées marquent le statut funéraire des gisants et heurtent la mémoire des visiteurs. Les morts semblent nous emprisonner de leurs mains, s’agripper à nos bras, nous rappeler à leur souvenir. Les détails de la mise en scène muséale, transposés et rendus précieux dans les bracelets Ci-j’empoigne, disent la prégnance – la violence trouble – du souvenir. En aluminium, les mains nous saisissent par leur fraîcheur et nous quittent, imprégnées de notre chaleur, comme le deuil qui nous envahit et se retire.

Agathe BIRON